Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de sandrine boissier

Ventouse en Médecine Traditionnelle Chinoise

22 Septembre 2017 , Rédigé par ecoute de soi - sandrine

Les ventouses

 

 

 

 

 

Les ventouses (Ba Guan Zi) font partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise depuis la plus haute antiquité puisqu'elles sont mentionnées dans un traité de médecine écrit sur de la soie retrouvé dans une tombe de la dynastie Han.

 En général, on les pose sur la peau après en avoir chassé l’air de façon à créer une dépression. Ce procédé attire le sang vers la surface du corps et en facilite la circulation.

 La pose de ventouses est indolore mais va parfois marquer la peau par une tache foncée qui peut demeurer quelques jours.

Les ventouses ont démontré leur efficacité dans les cas de lombalgies et douleurs articulaires et musculaires diverses...

Elle redonne du tonus au corps.

En règle générale, le temps de pose varie entre cinq et quinze minutes selon que l'on veuille exercer une action tonifiante ou dispersante.

 On peut également effectuer des massages avec les ventouses en les déplaçant sur le corps, notamment sur des zones ou il est nécessaire de désinfiltrer les tissus engorgés.

 Ces massages, lorsqu’ils se situent sur le méridien vessie stimulent les nerfs des systèmes sympathique et parasympathique et rééquilibrent ainsi le système nerveux.

Il existe toutefois des contre-indications concernant la pose des ventouses d’où l’importance de consulter  un thérapeute correctement formé en  Médecine Traditionnelle Chinoise.

 

 

Ventouse dans l’accompagnement minceur.

Lorsqu’elles sont utilisées pour mincir, les ventouses permettent de défibroser les tissus engorgés, désinfiltrer les cellulites circulatoire, lisser la peau d’orange, tonifier l’épiderme, améliore la micro circulation périphérique sanguine, raffermir les tissus.

Plusieurs séances sont nécessaire avec un accompagnement nutrition pour de meilleurs résultats.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article